Premier test marketing digital passé auprès d’une école

10 avril 2019

Le premier test Tridan+ passé dans une école

Et voilà… il s’agissait aujourd’hui de faire passer le premier test #Tridan de son histoire !

Après plus d’un an de travail d’équipe, nous étions particulièrement heureux en cette journée du 9 avril 2019 de partager avec vous le lancement officiel du premier test #Marketing #Digital @Tridan ! Laissez-nous vous conter en quelques lignes l’histoire de cette nouvelle #start-up qui démarre tout juste 😊.

session-tridan-ecole

Une étude de marché terrain avec 98,4 % d’intérêt pour la solution

Comme nous le disions, cela fait maintenant 1 an que l’on planche sur la mise en place d’un test marketing digital qui permet :

  • d’aider les entreprises à mieux recruter des profils correspondant à leur besoin en transformation digitale
  • d’aider les étudiants et les professionnels à valoriser leurs compétences opérationnelles en marketing digital auprès des recruteurs, surtout quand ils n’ont pas beaucoup d’expérience
  • et d’aider les écoles à optimiser les performances de leurs programmes en faisant correspondre les enseignements aux besoins opérationnels du marché

Pour arriver à ce résultat, nous avons en premier lieu mené une étude de marché en début d’année 2018. A ce titre, nous remercions chaleureusement les 415 étudiants (ce serait un peu long de tous les citer mais une surprise les attend dans peu de temps et certains d’entre eux se reconnaîtront probablement) qui ont bien voulu répondre à l’enquête et qui ont attesté des bénéfices de ce type de test à hauteur de 98,4 % d’entre eux.

Je remercie également les écoles qui nous ont autorisé à adresser les questionnaires à leurs étudiants et notamment merci à @Stéphane Justeau de @l’ESSCA, à @Karine Fourreau de l’@IMIE, à @Morgan Dutemple de @MyDigitalSchool, à @Charly Patrault du @Cefii et à @Paul Delava de l’IRCOM et aux écoles qui ont répondu pour l’attrait de ce type de solution en tant qu’école @Michelle Sisto d’@edhec Business School, à @SupdePub, à @Alexia Moity de @ECV Digital et enfin les 2 cabinets de recrutement que sont @Pierre Emmanuel du cabinet @Seyos et à @malik Pautremat de @RHme

 

La phase de lancement et la création de la solution

Le but de cette étude de marché était d’envisager un GO / NO GO en fonction des résultats. L’étude concurrentielle nous a également conforté dans notre choix de nous lancer (pas parce qu’il n’y avait pas de solutions similaires existantes – souvent ce n’est d’ailleurs pas forcément un bon signal côté marché d’être le seul – mais parce que notre positionnement sur les compétences opérationnelles en marketing digital était unique).

De ce fait, au vu du vif intérêt suscité, nous avons décidé de lancer le projet. Il nous fallait maintenant construire le cahier des charges technique de notre future plateforme, définir le business model, réfléchir à comment toucher nos cibles et trouver les premières ressources pour accoucher de la V1 de notre solution.

Cela nous a pris 4 mois de plus pour construire un plan d’actions et un CDC technique conséquent afin de réaliser les maquettes webdesign du futur site et de l’application et encore 6 autres mois pour développer en méthode #agile les premières briques fonctionnelles de l’application.

Enfin, reprendre contact avec les écoles participantes et élargir les contacts grâce à notamment @thibault Beucher du @Réseau Entreprendre Maine et Loire et à @Audrey Leconte de @laval technopole et envisager le passage d’autres tests avec notamment @jean-luc brissier de @formaouest pour un test au mois de mai et @Philippe Fradin et @Béatrice Billard de @Mbway Angers pour un test au mois de Juin !

Nous sommes donc au tout début de celle nouvelle aventure qui fera peut-être partie (…ou pas) d’une référence nationale dans quelques temps pour optimiser l’employabilité des jeunes sur le marché du travail et pour accompagner nos entreprises dans l’accélération de leur transformation digitale.

Quoi qu’il arrive, nous remercions d’ores et déjà toutes les personnes qui ont travaillé sur le projet permettant ainsi d’atteindre cette première étape, en espérant que plein d’autres suivront encore et que nous pourrons à nouveau vous témoigner des futures marches gravies dans un prochain article !

#EDtech #Ecole #Employabilité #Marketing #Digital #SEO #SEA #Webmarketing #Recrutement #Entrepreneur #Entrepreneuriat #Etudiants #SocialMedia #Start-up #Societal #TransformationDigitale

 

Un article de presse dans le Courrier de l’Ouest

Lors de ce premier test, certains journalistes étaient présents et notamment le Courrier de l’Ouest qui a rédigé un article complet sur la solution (dont nous ne pouvons pas retransmettre ici la totalité pour respecter les droits d’auteur bien évidemment : le type de question abordé au cours du test Tridan+ au passage 🙂.

 

article-tridan-courrier-de-louest

Un témoignage précieux, celui du directeur de l’école : Paul Delava

témoignage-ecole

Paul Delava, nous indique « Il est difficile d’évaluer les connaissances en marketing digital d’un candidat qui accède au marché du travail. Notre enjeu premier est l’employabilité des jeunes et ce type de test permettra à terme, j’en suis convaincu, d’aider les jeunes étudiants à faire valoir leurs compétences et d’aider les recruteurs à mieux évaluer le potentiel d’un jeune »

d’ajouter : « Ce que l’on pouvait considérer comme de l’expertise dans le domaine il y a quelques années est devenu le « minimum vital ». Le digital, qui était auparavant une option dans la formation que nous proposons, fait maintenant partie du tronc commun des études ».

Et de conclure par « Cette nouvelle solution donne une indication à l’élève sur son niveau, mais aussi au corps enseignant. Et le regard porté sur les résultats peut aussi permettre à la direction d’ajuster sa maquette de programme au plus près des besoins ».