Comment recruter un Traffic Manager ?

Télécharger les modèles prêts à l’emploi pour votre recrutement :

1
La fiche de poste
2
L'offre d'emploi
3
La diffusion de l'offre
4
Le passage du test
5
La fiche d’entretien
En bref
SALAIRE ANNUEL
Entre 24K et 35K€
NIVEAU SCOLAIRE
Bac +5
ENVIRONNEMENT DE TRAVAIL
Agence de communication, Start-up, Entreprise, Institution
  • SEO
  • WEBMARKETING
  • RÉFÉRENCEMENT
  • ANALYTICS
  • ACQUISITION
  • TRAFIC
  • KPI

Le traffic manager assure la gestion du trafic vers le site web de son entreprise.
Son objectif est de maximiser les flux de visiteurs sur le site web. Pour cela, il utilise l’ensemble des leviers webmarketing qui sont à sa disposition. Il exerce cette fonction dans une agence de communication/web ou une entreprise.

La meilleure des publicités est un client satisfait.
Bill Gates
Bill Gates
INFORMATICIEN ET ENTREPRENEUR
1

Etape 1 :

Rédiger la fiche de poste du Traffic manager

La fiche de poste expose les caractéristiques et les composantes principales d’un emploi au sein d’une structure définie. Ce document décrit en l’occurrence les missions confiées au traffic manager, mais évoque aussi les aspects de la rémunération, de position hiérarchique, du cadre de travail…

Constituant la première étape de votre processus de recrutement, la fiche de poste présente autant un intérêt pour vous en interne, que pour les candidats qui postuleront à votre offre d’emploi de traffic manager. Son élaboration vous permettra entre autres de cadrer précisément votre propre besoin et vous servira de support solide pour la suite de votre processus de recrutement. Il est important que vous restiez objectif et pragmatique dans la formulation des informations, afin de correspondre au mieux à la réalité du poste.

Sachant que les recrutements de profils digitaux peuvent être fastidieux pour les entreprises, Tridan met gratuitement à votre disposition un exemplaire complet d’une fiche de poste de traffic manager. Vous pouvez vous en servir librement de base et l’adapter à votre besoin.

Quelles sont les missions du traffic manager ?

Utiliser les techniques de référencement naturel

Pour avoir un maximum de visiteurs sur son site web, le traffic manager optimise sa stratégie SEO. Cela lui permet d’augmenter son trafic organique. Pour cela, il procède à la définition de personae et définit les mots-clés sur lesquels il positionne son entreprise. Il élabore ensuite sa stratégie de référencement naturel qui a pour objectif de toucher au mieux ses personas. L’étape suivante sera de proposer un contenu optimisé pour être le mieux placé possible sur les moteurs de recherche.

Le traffic manager analyse les performances de sa stratégie et la modifie éventuellement, s’il juge les résultats en termes de trafic insatisfaisants.

Dans sa stratégie de référencement naturel, le traffic manager doit posséder les compétences opérationnelles nécessaires pour optimiser ses titres, ses contenus, ses images etc. Il connaît toutes les bonnes pratiques SEO et utilise les outils adéquats lors de l’étape de la définition des mots-clés.

Il veille aussi à disposer d’un maillage interne de qualité, en liant les différentes pages et les différents articles de son site web. Cela permet d’améliorer l’expérience utilisateur mais aussi (et surtout) d’optimiser son référencement naturel.

Utiliser les techniques de référencement payant

Le traffic manager utilise également le référencement payant pour optimiser le trafic vers son site web. Il maitrise Google Ads et sait gérer les campagnes sponsorisées via les social Ads. Il utilise régulièrement Google Keyword Planner pour déterminer les mots-clés lors de ses campagnes. Il choisit ensuite le format de ses publicités et est responsable de la gestion du budget alloué pour chaque campagne.

Le traffic manager mène aussi des campagnes sur les réseaux sociaux s’il juge cela pertinent. Il utilise les Facebook ads ou les LinkedIn ads par exemple. Les social ads sont pour lui un autre moyen de toucher sa cible, dans une optique d’acquisition mais aussi de fidélisation.

Mener des actions de retargeting

Il utilise des actions de retargeting pour cibler des visiteurs qui ont déjà montré de l’intérêt pour l’entreprise. Lors du retargeting, le traffic manager met en place des actions qui ont pour objectif d’amener l’internaute à effectuer une conversion.

Lors de ces actions, il faut tout d’abord cibler les clients potentiels et déterminer un message personnalisé à leur adresser. Il faut ensuite procéder à la création publicitaire : le message peut être adressé dans une stratégie d’emailing ou en ciblant les clients potentiels par des campagnes sponsorisées par exemple.

Gestion des partenariats

Dans une logique de backlinking, le traffic manager s’occupe également de la gestion des partenariats avec d’autres sites web. Il est amené à négocier des liens externes sortants avec d’autres sites Internet. Pour cela, il discute des conditions de parution d’un article sur un site web à forte notoriété.

Ces backlinks s’inscrivent évidemment dans une logique de netlinking, pour rendre son site plus performant en termes de référencement naturel et être ainsi mieux placé sur les moteurs de recherche.

Création et gestion de la stratégie d’inbound marketing

L’inbound marketing est une stratégie qui consiste à faire venir le client sur le site web en lui proposant un contenu de qualité dans un objectif de conversion. Le traffic manager travaille à la création de cette stratégie et s’efforce de retrouver les bons mots-clés et les bons sujets à aborder pour toucher sa cible.

Il faut donc que le traffic manager cible bien ses leads pour maximiser son taux de conversion. La stratégie inbound sera notamment utile pour l’assistant commercial ou le commercial de l’entreprise qui récupèrent alors des leads.

Travailler sur l’optimisation onsite

Le traffic manager travaille en lien avec les développeurs sur l’optimisation onsite. En cela, il met en place des solutions d’A/B Testing pour évaluer les solutions les plus intéressantes. Il peut par exemple choisir de mener un A/B Test sur les couleurs d’un CTA ou de comparer deux visuels sur le site web.

Le traffic manager veille aussi à la vitesse de chargement des pages. Pour cela, il contrôle notamment le poids des images.

Les autres leviers webmarketing que le traffic manager doit utiliser

Le traffic manager utilise l’ensemble des leviers webmarketing qu’il a à sa disposition pour développer le trafic sur son site web :

  • E-mailing : Il crée et envoie des emails à ses clients mais aussi à ses leads dans une logique d’acquisition mais aussi de fidélisation
  • Automation : Il automatise certaines tâches pour gagner en efficacité. Par exemple, il crée un email qui sera envoyé automatiquement après la souscription à une newsletter.
  • Comparateurs de prix : Le traffic manager assure la présence de ses produits sur les sites de comparateurs.
  • Market place
  • Annuaires

Mesurer les performances des différentes actions menées

Le traffic manager utilise tous les leviers webmarketing qui lui permettent de générer du trafic sur son site web. Pour vérifier l’efficacité des actions qu’il mène, il met en place différents tableaux de bord qui lui permettent de suivre au plus près l’évolution de son trafic et surtout de comparer les différentes périodes. Pour cela, il utilise Google Analytics mais aussi Google Data Studio pour rendre ses chiffres plus simples de compréhension d’un point de vue graphique.

Le traffic manager est attentif à l’évolution de son trafic sur le site web, mais pas seulement. Il évalue également son taux de rebond, le temps passé sur le site et les différentes pages consultées.

Le traffic manager utilise également Google Search Console pour veiller à une correcte indexation de son site web et aux performances de ses mots-clés notamment.

Il se sert également des tableaux de bord des réseaux sociaux pour mesurer les leads générés par des publications sur FacebookInstagram ou LinkedIn par exemple.

Effectuer de la veille

Pour être performant dans les différentes missions qui cherchent à améliorer le trafic vers le site web, il est indispensable d’être au fait des évolutions du marché mais aussi des évolutions technologiques.

Pour cela, le traffic manager effectue une veille constante, qui consiste à suivre l’évolution de l’algorithme de Google ou de Bing pour le référencement naturel, mais aussi des algorithmes des réseaux sociaux. Il regarde également sur quels mots-clés se placent les entreprises concurrentes et les actions et leviers webmarketing qu’elles utilisent.

Le traffic manager effectue également une veille sur les outils. Il se tient au courant des nouvelles fonctionnalités ou de la création de nouveaux outils. Pour cela, il se renseigne sur des sites de veille mais aussi sur les réseaux sociaux.

En clair, il effectue une veille à la fois stratégique et technologique.

1
Télécharger la fiche de poste du Traffic manager
value

Un profil rédactionnel et webmarketing

Une capacité de rédaction

Le traffic manager est capable de rédiger du contenu, notamment dans sa stratégie de référencement naturel. Il est habitué à écrire des articles sur des sujets divers et variés dans une logique SEO. Il maitrise parfaitement la langue française. Lors la création de ses campagnes sponsorisées, il est aussi capable de créer des phrases d’accroche de qualité, pour attirer ses leads.

Un bon relationnel

Le traffic manager travaille en agence ou chez l’annonceur. S’il travaille en agence, il est souvent en lien avec ses clients. S’il travaille chez l’annonceur, il travaille avec les autres membres de l’entreprise. Dans tous les cas, il possède un bon relationnel pour avancer confortablement dans ses différentes missions.

Une logique webmarketing

Le traffic manager adopte une logique marketing dans l’ensemble des missions qu’il mène sur le web. Pour cela, il garde en tête les objectifs fixés en début de mission pendant tout le déroulement de celle-ci. Le traffic manager doit garder en tête l’idée que ses différentes missions ont un objectif de conversion ou d’optimisation du trafic sur son site web. Peu importe les projets menés, il cherche à atteindre ses objectifs marketing.

Les études envisagées pour devenir traffic manager

Un DUT ou un BTS en communication sont une bonne base pour devenir traffic manager. Une licence professionnelle en webmarketing ou en marketing opérationnel est ensuite fortement conseillée. Le traffic manager a la possibilité de poursuivre jusqu’en master marketing digital, en université, en IAE ou en école de commerce par exemple.
value

Quelles sont les compétences du traffic manager ?

Une maitrise du langage technique

Le traffic manager maitrise les principaux langages du web (HTML, CSS, Javascript). Même s’il ne possède pas les compétences d’un développeur, il est en mesure de comprendre le fonctionnement de ces langages. Il sait en effet utiliser ces langages pour optimiser ses contenus. C’est lui qui assure le suivi de l’indexation des pages dans les moteurs de recherche.

Des compétences en e-mailing

Pour générer du trafic sur son site web, le traffic manager peut également utiliser l’e-mailing. Il possède donc les compétences nécessaires pour mettre en place une campagne d’e-mailing de qualité. Il met en place une stratégie de ciblage et optimise les paramètres de sa campagne pour toucher au mieux sa cible.

Maîtriser les outils de web analytics et de campagnes publicitaires

C’est une compétence indispensable pour le traffic manager. Dans son quotidien, il se sert de l’ensemble des outils webanalytics pour être le plus performant possible dans ses missions. Il utilise notamment :
  • Google Analytics
  • Google Search Console
  • Google Data Studio
  • Semrush
  • Ubbersuggest
  • Screamingfrog
  • Oncrawl
  • Answer The Public
  • Ranxplorer
  • Google Ads
  • Google Keyword Planner
2

Etape 2 :

Rédiger l’offre d’emploi du Traffic manager

Une fois les caractéristiques du poste de traffic manager et sa place dans la structure bien définies, il s’agit de trouver le profil qui saura le mieux répondre aux attentes. Cela passe par une offre d’emploi exposera aux candidats l’ensemble des caractéristiques exigées. Pour ce faire, la structure et la rédaction de l’annonce doivent être pensées de sorte attirer et convaincre naturellement les candidats à l’offre.

Bien qu’il soit important de disposer de plusieurs profils afin de faire un choix, gardez en tête qu’il est préférable de n’obtenir que des candidatures qui valent chacune la démarche d’être examinées. Un tel résultat passera majoritairement par la façon dont vous constituez votre offre d’emploi. Vous ne souhaitez pas recevoir de candidatures inadaptées ? Le candidat doit donc comprendre directement si l’offre ne lui correspond pas. Cela passe notamment par la mise en avant du diplôme exigé, de l’expérience attendue, ou du salaire. Délaissez les explications à rallonges en optant pour une offre d’emploi courte, mais pertinente et précise.

N’hésitez pas à miser sur l’originalité et à personnaliser au maximum votre offre d’emploi. Assurez-vous que le contenu et le ton employé correspondent bien à votre entreprise, à ses valeurs et au message que vous souhaitez véhiculer. Dans un contexte où les entreprises accordent de plus en plus d’importance aux soft skills pour les recrutements, les candidats s’attardent également beaucoup sur le cadre et l’ambiance de travail.

Pour découvrir une offre d’emploi de traffic manager efficace, téléchargez le document que Tridan vous met à disposition. Nous y évoquons entre autres les missions phares à confier à un traffic manager, telles que la mise en place d’une stratégie d’acquisition, la gestion de campagnes Ads et la répartition du budget. Vous y retrouverez les éléments clés du profil idéal, ou encore une liste de compétences opérationnelles et de qualités personnelles à exiger lors du recrutement de votre traffic manager.

2
Télécharger l'offre d'emploi du Traffic manager
3

Etape 3 :

Sélectionner les plateformes de diffusion

L’outil par excellence en la matière est celui des jobboards, les sites d’emploi. Ils répertorient un grand nombre d’offres d’emploi classées par type de contrat, intitulé du poste, ou encore zone géographique. Quand on sait que près de 70 % des demandeurs d’emploi utilisent Google dans le cadre de leur recherche, il est difficile de passer à côté de cette solution.

Chaque site a son propre positionnement, et de l’un à l’autre, on ne retrouve ni les mêmes offres, ni les mêmes fonctionnalités. Certains jobboards sont gratuits, d’autres payants, et certains s’adressent à des recherches d’emploi bien précises.

Selon votre besoin et le type de poste, vous devrez privilégier certains jobboards. Pour recruter votre traffic manager vous pourrez entre autres vous tourner vers le site de l’Apec, destiné aux postes de cadres.

Vous souhaitez diffuser votre offre d’emploi sur les plateformes les plus adaptées à votre entreprise ? Consultez le document réalisé par Tridan pour découvrir toutes les possibilités de diffusion qui s’offrent à vous, et surtout lesquelles privilégier.

3
Télécharger la trame de diffusion du Traffic manager
4

Etape 4 :

Passer un test Tridan pour évaluer les compétences des candidats

Les qualités personnelles des candidats occupent désormais une place majeure dans les processus de recrutement des entreprises. Les recruteurs prennent aujourd’hui non seulement en compte les aptitudes des candidats, mais également leur capacité à s’intégrer à l’environnement de l’entreprise. Cette vision a pour avantage de favoriser la bonne intégration des collaborateurs et surtout d’encourager leur engagement sur le long terme.

D’un autre côté, les compétences techniques ne sont pas à négliger lors du recrutement. C’est leur pertinence et leur adéquation avec le poste qui permettront au traffic manager d’être rapidement opérationnel et efficace dans ses missions.

Le passage d’un test de compétences permet justement de s’assurer des capacités opérationnelles du traffic manager en termes de marketing digital. Pour ce faire, le Test Tridan+ Marketing Digital s’avère être une solution efficace. Téléchargez le guide de passage du test afin d’en découvrir les détails et les modalités.

4
Télécharger la trame de passage du test Tridan
value
Un rapport détaillé représentant les compétences de chaque candidat
value
Faciliter la prise de décision, graphique en radar pour comparer les candidats
?

Les questions à poser lors du recrutement d’un Traffic manager

Quels outils de suivi du trafic web jugez-vous pertinent d'utiliser ?
Comment définissez-vous l'inbound marketing ? Par quelle(s) action(s) le mettre en place ?
En quoi Google Data Studio est-il important pour suivre le trafic d'un site internet ?
Le recrutement avec Tridan en quelques chiffres
+ 150
entreprises utilisent les tests Tridan pour évaluer les compétences digitales des candidats
99%
des entreprises utilisant ce test indique suivre les scores pour leur recrutement
78%
des candidats sur le marché du travail trouvent un emploi dans les 6 mois suivant le passage du test
5

Etape 5 :

Concevoir la fiche d’entretien du Traffic manager

L’entretien d’embauche est la phase finale du recrutement d’un collaborateur et donc une des étapes primordiales du processus. On sait que 60 % des recruteurs prennent leur décision en moins de quatre entretiens. Il est primordial que ces derniers se fassent une idée claire de la cohérence entre le candidat et le profil attendu pour un traffic manager. Le recruteur doit veiller à bien structurer le déroulement de l’entretien et à évoquer les bons sujets auprès du candidat.

Pour simplifier la démarche du recruteur et limiter le risque d’erreur de recrutement, il est préférable qu’il se dote d’une fiche d’entretien. En termes de structuration, elle induira en premier lieu la présentation du candidat et de ses expériences, puis s’intéressera notamment aux qualités et compétences du traffic manager.

Si vous souhaitez faciliter votre démarche et disposer d’une fiche d’entretien, Tridan vous a préparé un modèle complet et adapté au métier de traffic manager. Mais gardez tout de même à l’esprit que cette fiche reste un support, qui ne doit pas entraver le naturel de l’échange avec le candidat.

5
Télécharger la fiche d’entretien du Traffic manager

Conclusion

Le traffic manager assure la gestion du trafic vers le site web de son entreprise ou de celle pour laquelle il travaille, afin de générer de la visibilité et des conversions. Pour cela, il utilise l’ensemble des leviers webmarketing à sa disposition, tels que le référencement naturel (SEO), le référencement payant (SEA), l’emailing, ou encore les displays. Il veille à ce que ces campagnes soient calquées sur la stratégie de l’entreprise et peut être amené à travailler avec des prestataires externes.

Le processus de recrutement du traffic manager doit être structuré en étapes clés. Que ce soit pour formaliser les spécificités du poste, rédiger et gérer l’offre d’emploi, ou encore trouver le bon candidat, des documents peuvent vous aider dans votre recrutement. Dans cette démarche, Tridan vous propose des trames aidant à identifier les démarches les plus adaptées à votre structure. Mais avant tout, les supports comme la fiche de poste ou l’offre d’emploi sont opérationnels et directement utilisables dans le cadre de votre processus de recrutement.