Comment recruter un chef de projet digital ?

Possédant des compétences transversales, il utilise les notions de gestion de projet sur le web
En bref
Entre 35K et 65K€
Bac +5
Agence de communication spécialisée, Start-up, Entreprise, Institution
  • Management Digital
  • Acquisition
  • Méthode Agile
  • Stratégie Digitale
  • Stratégie Webmarketing

 

« Mon projet préféré ? C’est le prochain. »

Frank Lloyd Wright

 

Comme indiqué dans le nom de son poste, le chef de projet digital travaille à la gestion de projets numériques. Il en assure la coordination et doit maitriser les principaux aspects du digital pour mener ses missions à bien. Il doit en plus disposer d’une véritable culture managériale.

 

Les missions du chef de projet digital

La rédaction du cahier des charges : une mission importante du chef de projet digital

Conception d’un cahier des charges

La première chose à faire pour la réalisation d’un projet, qu’il soit digital ou non, c’est la rédaction du cahier des charges. Et c’est au chef de projet digital que revient cette tâche. Elle est primordiale pour la suite. Le chef de projet doit donc s’assurer que la rédaction de ce cahier des charges est cohérente, et que toutes les parties prenantes au projet valident les missions qu’ils devront effectuer.

Le chef de projet digital est le décideur final mais il doit consulter ses équipes pour s’assurer qu’elles soient en accord avec le cahier des charges et donc motivées dans la perspective des actions à mener.

Il doit aussi maitriser les éléments qu’il aborde dans la rédaction de son cahier des charges. Cela implique qu’il doit avoir des notions en termes de SEO ou d’UX design si le projet est une refonte de site par exemple.

 

Définition du contexte

Cette étape devra servir à déterminer les enjeux, les raisons du projet (objectifs, historique et ADN de l’entreprise etc.)

Un projet peut concerner la création d’une application, la création ou la refonte d’un site, le développement d’un intranet ou d’un extranet, la sélection d’un ERP

La définition du projet en lui-même dépend des besoins du client et du contexte dans lequel ils s’inscrivent (accroissement de la concurrence, stratégie d’extension de marque, digitalisation de l’offre, modernisation des outils de production etc.). Cela permettra de décrire brièvement ce qui est attendu du projet.

 

Fixation des objectifs et du budget

Un élément important du cahier des charges est la définition des objectifs. Cela peut être des objectifs en termes de délais. Cela peut aussi être des objectifs de positionnement sur les moteurs de recherche. Ces objectifs sont très importants pour motiver les équipes tout au long du projet.

Le budget alloué au projet doit également être fixé dans la conception du cahier des charges d’un projet digital. En cas de refonte du site par exemple, il est préférable de définir le coût de l’opération au début du projet pour pouvoir tenir un budget établi.

Détermination du spectre fonctionnel

Une fois le contexte défini, le chef de projet digital pourra déterminer le spectre fonctionnel de son projet. Dans cette étape, le chef de projet va formaliser les besoins. Pour cela, il lui faudra dans un premier temps les comprendre et les analyser. Après cette étape d’analyse, il lui sera possible d’établir les champs fonctionnels. Il dégagera alors les différentes fonctions du projet.

L’élaboration des champs fonctionnels doit être claire pour permettre aux différentes parties prenantes de comprendre facilement les intérêts du projet. Pour cela, le « demandeur » de projet devra effectuer une démarche d’expression fonctionnelle du besoin. Cela signifie qu’il établira une liste des fonctions qu’il attend de son projet.

Cette liste va concerner :

  • Les fonctionnalités (les fonctions principales et les fonctions contraintes) qui vont être développées dans le projet
  • Leur mise en place et leur fonctionnement ainsi que la manière dont elles interagissent
  • Les départements de l’entreprise qui vont à un moment ou à un autre prendre part au projet (production, comptabilité, marketing etc.) et leur implication dans le projet.

 

Par exemple, si le projet consiste en la refonte ou la création d’un site, le chef de projet digital pourra définir :

  • L’arborescence du site web
  • Le wireframe (si exigé): c’est la version avancée du zoning, elle contient tous les types de blocs de contenu illustrés
  • Une maquette (si exigé également) réalisée après la validation du wireframe
  • L’UX Design (qui doit être responsive)
  • Les objectifs SEO
  • La définition des rôles et des permissions sur le site
  • Le Back office
  • L’hébergement
  • Les obligations légales
  • La compatibilité sur les différents navigateurs
  • Les différentes fonctionnalités et leurs interactions

L’énoncé des besoins peut être soumise à des variations ou des modifications selon les recommandations des différentes parties prenantes au projet. Le but est qu’une fois le spectre fonctionnel déterminé, les éventuelles modifications ne soient que minimes, on parlera plutôt « d’affinement » des besoins.

Il est important que la détermination du spectre fonctionnel soit clairement établie puisqu’elle constitue un référentiel pour toute la durée du projet.

 

Des missions transversales à toutes les entreprises

Evaluation de la faisabilité, viabilité et de la pertinence du projet

Le chef de projet digital évaluera la faisabilité, la viabilité et la pertinence du projet. Pour cela, il devra s’appuyer tant sur les éléments stratégiques que techniques.

En matière de stratégie, le chef de projet digital devra déterminer si le contexte du projet et ses enjeux sont cohérents. D’un point de vue technique, en cas de refonte d’un site par exemple, il déterminera si l’arborescence du site est pertinente.

Le chef de projet aura toujours pour rôle d’évaluer la faisabilité, la viabilité et la pertinence du projet, qu’il réalise lui-même les tâches opérationnelles ou qu’il délègue à son équipe marketing (responsable SEO, Social media manager etc.).

La connaissance des méthodes agiles

C’est une notion qui prend une place de plus en plus importante dans les stratégies des entreprises. Vous avez sans doute entendu parler des méthodes AGILE ou SCRUM ? Elles pourront être utilisées par le chef de projet pour faire réfléchir ses équipes ou avancer sur une problématique. Les sprints opérés dans la méthode SCRUM sont un bon moyen de se donner des deadlines régulières sur les projets digitaux.

Le chef de projet digital devra donc être capable de mettre en place des méthodes adaptées à ses projets digitaux, qui lui permettront d’avancer sur une stratégie SEO (rédaction d’articles, création d’un cocon sémantique) ou une campagne sponsorisée (brief, zoning de la page de destination etc.) par exemple.

La coordination des équipes

Le chef de projet digital peut « driver » des agences de communication, travailler avec des freelances ou des personnes en interne (responsable SEO, responsable communication, social media manager etc.) tout au long de son projet.

La mission du chef de projet digital sera donc ici de coordonner ses équipes et de discuter de la manière de procéder pour obtenir le meilleur résultat possible.

Si le chef de projet digital travaille sur une refonte de site par exemple, il devra assurer la gestion des développeurs tout au long de son projet. Il sera notamment responsable de la partie ticketing, qui consiste à signaler les bugs ou modifications à effectuer aux développeurs. Lors de la création des tickets, le chef de projet digital va déterminer le degré d’urgence du ticket et notifier clairement les modifications à apporter.

L’utilisation des leviers webmarketing

Le chef de projet digital doit être en mesure de connaître l’ensemble des leviers webmarketing qui sont à sa disposition pour favoriser la bonne conduite de son projet. Il va utiliser les techniques de référencement naturel, le social media, le référencement payant, l’emailing, l’affiliation, le retargeting, les partenariats etc. En bref, il se servira de l’ensemble des leviers qui lui permettront d’accentuer la visibilité de l’entité pour laquelle il travaille.

Il pourra également mettre en place des évènements pour promouvoir sa marque ou nouer des partenariats.

 

Des missions qui vont varier selon la composition de l’équipe marketing

Les missions du chef de projet digital travaillant avec une équipe marketing

Dans le cas où le chef de projet digital travaille avec une équipe établie, qui peut être composée d’un :

Il gèrera SON projet et drivera ses équipes pour en assurer sa réussite.

C’est également lui qui assurera la gestion des prestataires web. Il sélectionnera les fournisseurs de solution, négociera le contrat et gèrera le suivi tout au long du projet.

 

Les missions du chef de projet digital dans une structure sans équipe marketing

Dans une structure où l’équipe marketing est de plus petite taille, les missions du chef de projet digital diffèreront sur certains points. Tout d’abord, le chef de projet gèrera plusieurs projets en simultané.

S’il travaille en agence, il sera également directement en lien avec les clients. Il aura pour but de les fidéliser et devra donc posséder un bon relationnel client. Il se servira d’ailleurs du cahier des charges pour le soumettre aux clients sous forme de recommandation.

Chez l’annonceur, un SAV assurera la gestion des clients la majeure partie du temps. Il aura alors la charge de développer la notoriété de la marque sur les supports digitaux. Il peut être recruté pour un projet en particulier, comme le lancement d’un site e-commerce par exemple.

Son champ d’action est très vaste, il doit maitriser l’ensemble des leviers webmarketing (cités au-dessus) et posséder les compétences opérationnelles suffisantes pour les utiliser efficacement.

chef-projet-digital-compétences

Le profil du chef de projet digital

Rigueur dans les actions à mener

Dans la coordination des tâches, il devra se montrer rigoureux avec ses équipes mais aussi dans son organisation. Il devra prioriser les tâches qu’il doit accomplir. Pour tenir les délais définis dans le cahier des charges, la rigueur sera en effet primordiale.

 

Une expérience précédente notable

Pour être efficace dans l’élaboration d’une stratégie SEO, il serait préférable que le chef de projet digital ait une expérience préalable en référencement naturel. En effet, il parait peu crédible qu’un chef de projet digital dirige une stratégie d’une notion qu’il ne maitrise pas. Même s’il ne dispose pas forcément de toutes les compétences des spécialistes du domaine, il doit tout de même être en mesure de pouvoir échanger avec les experts sur une thématique donnée.

 

Quelle formation effectuer ?

Le plus souvent, un master marketing digital sera effectué en université, en IAE ou en école de commerce. Il est conseillé d’avoir un bac+5 qui abordera les notions de management nécessaires pour devenir un bon chef de projet en marketing digital.

Dans quel type de structure travailler ?

Le chef de projet digital travaillera la plupart du temps chez l’annonceur. Son travail aura donc une dimension stratégique, mais il devra être capable de maitriser les compétences opérationnelles.

S’il travaille en agence, il devra assurer des tâches opérationnelles tout au long du projet, qui peuvent être de la création de campagnes sponsorisées.

 

Les compétences requises pour ce poste

Connaissance des principaux langages du web

Pour travailler sur des stratégies SEO, le chef de projet digital doit posséder des connaissances en langage web. Il doit maitriser le fonctionnement du langage HTML et du langage CSS.  En plus de ces deux langages web, le chef de projet digital doit aussi posséder des bases en JavaScript. S’il a la charge d’une équipe de développeurs, ses connaissances en langage du web seront d’autant plus nécessaires.

Savoir gérer une équipe

Le chef de projet digital est, comme son nom l’indique, porteur de projets digitaux. C’est lui qui assure la coordination du projet et qui doit donc manager les différentes équipes qui prendront part au projet. Dans le cadre d’une refonte de site web par exemple, le chef de projet digital coordonne les équipes de développement web, d’UX-design ou encore les responsables SEO par exemple. Un bon leadership est essentiel !

 

Des connaissances solides en webmarketing

Pour pouvoir définir les axes à travailler dans le cahier des charges, le chef de projet digital possède une vision de la stratégie webmarketing à mettre en place pour faire gagner de la visibilité sur le web à son entreprise. Il doit donc connaitre les leviers webmarketing qu’il demandera à ses équipes d’utiliser dans un but d’acquisition de trafic ou de conversion sur le site web par exemple.

 

De la polyvalence

Le chef de projet digital doit s’adapter aux situations auxquelles il va être confronté, c’est indispensable. Il doit pouvoir gérer les reportings, veiller à ce que son planning soit respecté (par l’intermédiaire d’un diagramme de Gantt par exemple) ou procéder à l’élaboration de buyers persona. Il doit donc être polyvalent sur toutes ces notions qui sont plutôt opérationnelles, tout en gardant ses objectifs stratégiques en tête.

Tout en maitrisant ces aspects plutôt opérationnels du métier, il doit donc aussi pouvoir manager ses équipes dans l’avancée du projet.

 

Faire preuve de culture digitale

Être chef de projet digital, c’est être en veille constante et connaitre précisément les évolutions de son marché. C’est aussi posséder des compétences opérationnelles en termes de Webmastering, Analytics & KPI, Social Media, SEO, Ads et Stratégie Webmarketing. En bref, c’est posséder une vraie culture digitale.

Pourquoi avoir cette culture digitale ? Pour prendre les bonnes décisions d’un point de vue stratégique, mais aussi pour être légitime auprès des équipes à manager.

Les questions à poser lors du recrutement d’un chef de projet digital :

  • Quel outil peut servir lors de la création d’un planning respectant le cahier des charges ?
  • Qu’est que la méthodologie SCRUM ?
  • Quelle est la première chose à définir dans le cadre de la création d’un nouveau projet ?
  • Comment distingue-t-on les langages HTML, CSS et Javascript ?