Comment recruter un Social Media Manager ?

Il est responsable de l'image d'une marque ou d'une entreprise sur les réseaux sociaux
En bref
Entre 28K et 60K €
Bac+3 à Bac+5
Association, Collectivité territoriale, Entreprise, Société de services, Start-ups, Agences de communication spécialisées
  • Social Media
  • Social Ads
  • Community Management
  • Réseaux Sociaux

 

« J’aime les médias sociaux car ils existent à l’intersection de l’humanité et de la technologie. »

Jérémy Waite

 

 

Le Social Media Manager, dont le métier est souvent considéré comme une évolution du métier de Community Manager, est responsable de l’image d’une marque ou d’une entreprise sur les réseaux sociaux. Il travaille en étroite collaboration avec les services de communication de l’entreprise afin de s’assurer que le plan média, les valeurs et les messages de l’entreprise soient correctement diffusés sur les médias sociaux.

 

Quelles sont les missions du social media manager ?

Le métier de social media manager s’effectue :

  • Chez l’annonceur : il travaille directement pour la stratégie social media de son entreprise.
  • Dans une agence spécialisée : il travaille pour plusieurs marques et promeut leur image sur les réseaux sociaux.

Si ses objectifs vont différer selon son environnement de travail, les missions qu’il va effectuer resteront sensiblement les mêmes.

 

Évaluation de l’e-reputation de la marque

Il a pour rôle d’élaborer la stratégie social media et de la mettre en place, c’est-à-dire de définir entre autres quels seront les médias sociaux à utiliser pour que la marque puisse se rendre visible avec un message cohérent auprès d’une cible réceptive.

Cette stratégie social media sera adaptée aux objectifs fixés par la marque. Si par exemple l’un des objectifs est d’augmenter le nombre de followers sur Instagram, la stratégie social media sera déterminée en conséquence. Il faudra par exemple réfléchir aux bons hastags à utiliser pour toucher sa cible et diffuser le contenu adapté aux personas visés.

Afin de proposer la stratégie la mieux adaptée, le Social Media Manager réalise en amont une évaluation de l’e-réputation de la marque et de son audience. Il sera également en charge de réaliser un Benchmark concurrentiel de la présence d’autres marques sur les réseaux sociaux. A la suite de ce comparatif, le social media manager établit un SWOT dédié aux médias sociaux permettant d’asseoir le positionnement de la marque pour laquelle il travaille.

Il construit ensuite une stratégie de content marketing, qui répond à sa principale problématique : développer la visibilité de la marque sur le web et améliorer son image. La stratégie va concerner tant le fond que la forme, et peut intégrer du marketing d’influence.

 

Mise en place d’une stratégie de communication qui répond aux objectifs fixés

Le Social Media Manager endosse un rôle de conseil : il écoute les besoins de la marque, ses budgets, ses objectifs. Ensuite, il présente une stratégie d’acquisition et/ou de fidélisation, de mise en avant des gammes produits/services, d’engagement ou de visibilité. Il fait des propositions et des recommandations en lien avec ces différents éléments. Il définit alors les médias sociaux les plus adaptés à l’atteinte des objectifs précédemment cités.

Son rôle est alors de créer une ligne éditoriale originale adaptée à chaque support pour partager au plus près de sa communauté ou de sa cible.

Une fois la stratégie validée par la marque ou l’entreprise, il est temps de la mettre en œuvre. Le ton, les formats de publication, le rythme de publication, les horaires etc. sont autant de paramètres qui sont définis et argumentés par le social media manager pour chaque ligne éditoriale

Pour cette étape, il est souvent assisté – en particulier lorsqu’il travaille dans une agence ou un département dédié au social media d’une entreprise – d’un community manager qui est chargé de la publication du contenu, de la réalisation des accroches, de la modération et de l’étude des résultats des KPI.

Gérer les partenariats avec les influenceurs

Pour drainer du trafic sur le site web ou les réseaux sociaux de l’entreprise, le Social Media Manager a la possibilité de travailler avec des influenceurs. Pour cela, il entre en contact avec ces derniers pour obtenir des parutions sur les différents supports digitaux. Le Social Media Manager va choisir les influenceurs qui correspondront le mieux à l’image de la marque.

Dans la recherche des influenceurs, le Social Media Manager a trois possibilités :

  • Il peut effectuer ses recherches manuellement. Dans ce cas, il se rend sur les réseaux sociaux, recherche les influenceurs en fonction de hashtags définis et évalue leur notoriété. Une fois le ou les influenceur(s) défini(s), le social media manager prend contact en messagerie privée.
  • Les recherches peuvent s’effectuer à partir de plateformes qui possèdent une liste d’influenceurs. Le social media manager entre les mots-clés et se voit proposer des influenceurs correspondant aux différents critères (âge, taille de communauté, secteur d’activité etc.). Ces plateformes sont la plupart du temps payantes.
  • Le social media manager a aussi la possibilité de passer par une agence spécialisée, à qui il donnera un brief. L’agence utilisera une des deux méthodes présentées ci-dessus pour proposer au social media manager l’influenceur le mieux adapté à sa campagne de marketing d’influence.

 

Ce choix sera notamment déterminé par le budget alloué à la campagne.

Une fois le contact pris, il faut définir un contrat. La rémunération peut être fixe ou dépendre du taux d’engagement, de la visibilité gagnée lors de la campagne. Les produits mis en avant lors de la campagne peuvent aussi être inclus dans le contrat.

 

Gestion du planning éditorial et encadrement une équipe de community managers

Bien souvent, le Social Media Manager travaille avec un ou plusieurs community managers qu’il encadre. Il assure le suivi de la prestation des différents clients et gère les éventuelles situations de crise (voir plus bas).

Au quotidien, le Social Media Manager supervise le travail des community managers et garde un œil sur les publications effectuées par ces derniers sur les réseaux sociaux.

Il gère également la planification de l’ensemble des publications par l’élaboration du planning éditorial. Son but est de toucher sa cible au bon moment sur le bon réseau social.

 

Mesurer les performances des publications sur les réseaux sociaux

Une fois la stratégie mise en place, il est important de réaliser un suivi et de mesurer les retombées grâce à ces indicateurs de performance : le nombre de followers acquis, le taux d’engagement, le nombre d’interactions, le nombre de vues, la portée des publications… Ce bilan permettra de prendre en compte d’éventuels ajustements de la stratégie pour la rendre encore plus efficace.

Pour cela, il utilise les dashboards des réseaux sociaux, des outils tiers ou Google Analytics.

 

Faire des recommandations éditoriales

Tous les 3 à 6 mois, le social media manager prend du recul sur la ligne éditoriale. Il évalue si elle est toujours en adéquation avec l’évolution et l’arrivée potentielle de nouveaux réseaux sociaux afin de la recadrer.

recrutement-social-media-manager

Être en veille constante

Le Social Media Manager garde constamment un œil sur les tendances actuelles. Cela lui permet de conserver une longueur d’avance et d’apporter une touche d’innovation à son contenu. C’est ce qui lui permet d’être réactif et de présenter une stratégie au goût du jour. Idéalement, il utilise des outils de veille permettant de détecter des départs de crise, comme Radarly, Digimind ou Talkwalker.

 

Gestion des campagnes publicitaires

Le Social Media Manager gère également les campagnes publicitaires des marques. Il peut directement utiliser les plateformes publicitaires de chaque réseau ou se doter de plateformes permettant d’optimiser la performance de chaque campagne comme Qwaya ou Adespresso. Il supervise le travail du Community Manager et discute des rapports de performance directement auprès des marques. Pour la gestion des campagnes publicitaires, il peut également superviser le travail de l’assistant responsable SEA.

Les objectifs de ces campagnes publicitaires sont définis lors de l’élaboration de la stratégie de marque.

 

Profil

Une première expérience en tant que Community Manager

Pour assurer la stratégie des marques sur les réseaux sociaux, le Social Media Manager possèdera une expérience préalable en Community Management. Cela lui permet de gagner en crédibilité mais aussi (et surtout) de connaitre les pratiques opérationnelles du métier. Cette première expérience lui sera notamment bénéfique pour gérer son équipe. Il parviendra plus rapidement à trouver des solutions et à aider les community managers si ceux-ci se retrouvent en difficulté sur un projet.

 

Un poste établi dans une structure développée d’un point de vue digital

Le poste de Social Media Manager est la plupart du temps présent dans les grandes entreprises ou les agences spécialisées en community management.

Il est rattaché à la direction générale ou à la direction marketing. Il assure d’ailleurs la remontée des performances des réseaux sociaux à la direction, lors de réunions ou par des mails envoyés ponctuellement.

Il aura probablement le rôle de social media manager et de community manager dans des structures plus petites.

 

Un sens de l’écoute et une réactivité indispensables

Qu’il soit en lien avec ses clients ou son équipe, le social media manager est amené à gérer des situations inédites assez souvent. Il doit être capable d’écouter les problématiques, les questionnements pour proposer la meilleure solution possible.

Il doit constamment surveiller les nouveautés, les algorithmes des réseaux et les actualités de son secteur d’activité sur lesquelles il doit rebondir fréquemment. Sur un secteur d’activité sensible (food, santé, sites protégés…), il aura pour mission de définir une cellule de crise composée des personnes à contacter et de la mise en place d’un process de réponse qui devra s’adapter à l’ampleur de cette crise.

 

Les études et évolutions professionnelles possibles

Le poste de Social Media Manager offre, après plusieurs années d’exercice, des possibilités d’évolution vers des postes de direction dans divers domaines : Brand content manager, responsable marketing digital ou encore chargé de communication digitale.

Quelles sont les compétences du social media manager ?

Etre à l’aise en communication digitale comme en communication orale

La base du métier de Social Media Manager étant la communication, il se doit d’être à l’aise dans ce domaine. Il doit savoir être à l’écoute de ses clients (quand il travaille en agence) pour bien comprendre leurs attentes et y répondre.

Il développe une forte appétence pour la rédaction et devra manier le verbe à des fins utiles pour développer le storytelling de la marque. Cela consiste à faire vivre une histoire au travers de la marque.

 

Connaitre les usages des réseaux sociaux

Bien entendu, il doit savoir manier les réseaux sociaux comme un chef, jusqu’à connaître le fonctionnement des algorithmes.

Il manie en général correctement les outils de PAO sans en être un spécialiste. Photoshop ou InDesign sont des outils dont il maitrise les bases.

Une connaissance des techniques d’acquisition digitale

Pour faire gagner à sa marque de la visibilité, le social media manager utilise les techniques d’acquisition digitale. Il maitrise le SEA, le SEO, l’inbound marketing, le marketing d’influence, le display, l’emailing etc. Il en discute notamment avec le digital business developer.

Connaitre les outils à utiliser sur les réseaux sociaux

Le Social Media Manager, bien qu’il travaille plutôt sur la stratégie de marque, connait l’ensemble des outils utiles en termes de community management :

  • Les outils de gestion des réseaux sociaux comme Hootsuite
  • Les outils de gestion des publications comme Agorapulse
  • Les outils d’analyse de trafic comme Google Analytics
  • L’outil de gestion de Twitter: TweetDeck
  • L’outil de gestion des comptes Instagram et Facebook sur PC : Facebook Creator Studio
  • L’outil de gestion des campagnes Facebook & Instagram: Facebook Business Manager
  • Les outils de Design simplifié comme Canva
  • Un outil de veille pour suivre l’actualité comme Feedly

 

La curiosité, pas toujours un vilain défaut

Il est important pour un Social Media Manager d’être curieux (pour le travail de veille), d’avoir un esprit d’analyse et de synthèse (pour le suivi des résultats) et d’être créatif (pour proposer un contenu innovant et original).

Il doit également être curieux pour être en mesure de choisir la bonne stratégie de marque à définir. Pour cela, il se renseigne sur le cœur de métier de l’entreprise, ses valeurs, son histoire et son ADN.

 

Une réactivité indispensable

Le Social Media Manager doit parfois faire face à des situations de crise qui lui demanderont de savoir faire preuve de réactivité. Si la marque est sujette à controverse, les gens qui la suivent peuvent être virulents sur les réseaux sociaux. Le Social Media Manager devra alors faire preuve de réactivité pour gérer au mieux ce moment de crise.

Le test Tridan Expert Social Media : un test sur mesure

Pour déterminer les compétences opérationnelles de vos candidats il est possible de faire passer le test Tridan Expert Social Media. Il évalue les notions de :

  • Social selling
  • Brand content
  • Culture Réseaux sociaux
  • Stratégie
  • Technicité (algorithmique)
  • Tools (connaissance des outils)

Ces 6 compétences digitales sont essentielles pour un Social Media Manager. Le radar cartographiant les compétences offre aux recruteurs une lecture visuelle claire sur les connaissances du candidat sur ces notions.

Les questions à poser lors d’un entretien pour le recrutement d’un Social Media Manager

  • Comment définissez-vous le Social Selling ? Comment pouvez-vous l’utiliser ?
  • Quel outil de gestion des réseaux sociaux connaissez-vous ?
  • Pourquoi peut-on avoir recours au marketing d’influence ?
  • Quel est l’intérêt d’avoir recours au storytelling sur les réseaux sociaux ?